Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Détail de l'actualité

Les flux rss du siteImprimer la page

5 février : Communiqué aux agriculteurs sur les zones défavorisées​

Le zonage des futures zones défavorisées déclenche la colère des agriculteurs - blocus de Toulouse, fermeture de l’A20 à Montauban, de l’A68 entre Albi et Toulouse ce 5 février.

Le sujet n’est pas nouveau mais néanmoins capital. Je tiens à rappeler que la Chambre d’agriculture qui représente la profession agricole dans toute sa diversité à travers ses 45  élus au suffrage universel travaille depuis plus de 24 mois sur le sujet.

Sur cette période, le Ministre de l’agriculture, la Préfecture de la Haute-Garonne, la DRAAF, la DTT, etc, … ont été alertés à maintes reprises par la Chambre d’agriculture sur les projets de cartes de zonage.

 

Successivement 3 Ministres de l’agriculture, Stéphane Le Foll, Jacques Mézard, Stéphane Travert et leurs conseillers ont eu connaissance des difficultés de notre département et de l’Occitanie sur le sujet :

  • exclusion de nombreuses communes du zonage avec des conséquences importantes sur l’économie et l’emploi des territoires concernés.
  • baisse des revenus des exploitations d’élevage ou en polyculture-élevage pouvant entraîner leur disparition dans ces territoires difficiles et où de nouvelles installations seront compromises.

Plusieurs motions ont été présentées et adoptées lors des sessions de la Chambre d’agriculture (la dernière en date le 17 novembre 2017).

 

Plus récemment, le 22 janvier, la Chambre d’agriculture a mobilisé et sensibilisé les députés et les sénateurs du département sur le sujet.

Ils ont répondu présents. Une lettre commune co-rédigée et co-signée par ces élus a été élaborée à l’issue de cette rencontre pour servir de support aux interventions auprès de l’Assemblées nationale, du Sénat et du Ministère de l’agriculture (cf : notre site internet).

Parallèlement, nous avons cherché, à plusieurs reprises, à avoir un rendez-vous au Ministère de l’agriculture… sans réponse… ni positive, ni négative. La citadelle était bien gardée.

En revanche, à chaque nouvelle publication de cartes du zonage par l’Administration, des communes supplémentaires étaient perdues. Fallait-il attendre bien sagement la sortie officielle des cartes des zones défavorisées le 15 février comme annoncé dans les vœux présentés à la profession agricole par le Président Emmanuel Macron ?

 

La rue a permis un semblant de déblocage de situation. Un contact a été établi vendredi 2 février entre le Ministre de l’agriculture, Stéphane Travert, et des représentants du monde agricole dont Yvon Parayre, Président de la Chambre d’agriculture.

Echange difficile - sans conclusion – si ce n’est la programmation d’une nouvelle réunion mercredi 7 février pour travailler sur des cartes intégrant les critères proposés par la profession agricole d’Occitanie.

 

Les agriculteurs de la Haute-Garonne veulent être écoutés et pas sacrifiés au motif qu’il y a une grande métropole. En Haute-Garonne, la perte de l’ICHN liée au zonage proposé actuellement concerne 200 entreprises agricoles et représente 1,2 million d’euros par an.

 

Retrouvons un peu de démocratie dans l’écoute et le dialogue.