Vous êtes ici : Accueil > Productions & techniques > Elevage > Bovins Viande

Bovins Viande

Les flux rss du siteImprimer la page

La filière bovins viande en Haute-Garonne

Contexte local

  • 850 éleveurs bovins viande professionnels (plus de 10 vaches), en baisse de 28% depuis 2006
  • 40 000 vaches allaitantes, en baisse de 6% depuis 2006
  • 45 vaches en moyenne par élevage allaitant (+10 depuis 2006)
  • 30% des éleveurs en contrôle de performances
  • 4 races allaitantes spécialisées sont présentes : blonde d’aquitaine, limousine, gasconne, et charolaise.
  • En Haute Garonne, la production de viande bovine est orientée vers deux types de débouchés distincts

    • L’export en vif de broutards (2/3),
    • L’engraissement de bovins (veaux blancs et rosés, vaches) pour la production de viande (1/3) 

  • Développement de la vente directe de viande aux consommateurs : plus de 100 producteurs.
  • Deux outils d’abattage en Haute-Garonne :

    • L’abattoir privé de Boulogne sur Gesse (4000 T)
    • La régie municipale de l’abattoir de Saint-Gaudens (6000 T).

Les atouts

Toulouse et son agglomération constitue un formidable bassin de consommation. Toutefois, les viandes bovines de provenance régionale contribue encore trop peu à la consommation régionale de viande bovine…

  • La production de viande est issue de bovins de race à viande spécialisés.
  • La coexistence de zones céréalières et de terres d’élevage constitue un atout pour le développement de l’engraissement local et contribue à l’autonomie alimentaire des élevages de bovins viande.
  • Une exploitation sur deux est en polyculture-élevage.
  • La proximité des Pyrénées comme vecteur de communication.

Les contraintes

  • Faible structuration de la filière : seul 1/3 des éleveurs allaitants (détenant 45% des vaches allaitantes) sont adhérents à une organisation de producteurs.
  • Dépendance au marché italien pour la valorisation du maigre.
  • Difficile valorisation de la viande : compte tenu de la baisse de consommation de viande, de la perte de pouvoir d’achat des ménages et de la disparition progressive des boucheries artisanales (circuit stratégique pour écouler des bovins de qualité), les femelles de race à viande de qualité produites sur la région (carcasses lourdes et conformations supérieures) ont des difficultés à trouver des débouchés rémunérateurs.

Les enjeux...

  • Améliorer la productivité des troupeaux, 1ère source de revenu pour l’éleveur bovin viande
  • Développer la commercialisation locale des produits.
  • Préserver les zones difficiles de coteaux à forte pente où l’élevage reste la seule alternative agricole.

Contact

Chambre d'Agriculture de la Haute-Garonne
32 rue de Lisieux
CS 90105
31026 TOULOUSE Cedex 3
Aurélie BLACHON
Responsable filière bovins viande
Référente filière animales
TEL: 05.34.46.08.66, 06.72.21.63.26