Horticulture

Les flux rss du siteImprimer la page

L’horticulture ornemental

Les exploitations du secteur de l’horticulture ornementale font parties de la grande famille des cultures végétales spécialisées de l’agriculture au même titre par exemple que la viticulture, l’arboriculture ou le maraîchage.

Celle-ci est caractérisée par des métiers variés : 

  • Les producteurs de fleurs et de feuillages coupés se produisent sous abris (tunnels ou serres), souvent chauffés et parfois éclairés, des plantes sur lesquelles, on prélève la partie florifère. Ces cultures se réalisent le plus souvent sur un support de culture et parfois en pleine terre. Les fleurs coupées sont vendues en l’état sous forme de bottes ou travaillées en bouquetterie. Les cultures sont annuelles ou pérennes. 

BOFFO Michel, GAEC DE LA PIGNOLE, Producteur de Lisianthus en fleurs coupées sous abris froids

  • Les pépiniéristes : Ils produisent des végétaux ligneux, c'est-à-dire des plantes pérennes de type arbres et arbustes. Les arbres et arbustes sont produits en culture hors sol (en conteneurs) ou directement en pleine terre. La croissance des végétaux ligneux est très longue et ceci explique en partie que la surface de production en pépinière soit importante. 
  • Les producteurs de plantes à massif ou de plantes en pots : Ils produisent des plantes d’intérieur et/ou des plantes fleuries d’extérieur, des plants potagers et/ou aromatiques. La culture se fait sous serre verre ou sous tunnels ou en extérieur pour les plantes vivaces, par exemple. 

Pépinière en containeurs

Plantes à massif (Impatiens) sous serre verre et sur tablette

Ces différents métiers engendrent donc des typicités d’entreprises horticoles, des pépinières et des facteurs productifs (outils, main d’oeuvre, capital..) multiples.


En Haute Garonne 55 entreprises exercent ces métiers sur 147 ha dont 16 ha couverts.
Cela représente 222 emplois dont 106 salariés.
Le CA horticole en Haute Garonne est de 16130 K€
Le CA Production est de 12981 K€


L’horticulture ornementale se rapproche de l’industrie par l’importance du capital, de la main d’oeuvre et des techniques requises

Le poids de l’investissement est important du fait des structures de production à mettre en place et de leur technicité (serres, machines de rempotage, plate-forme de conditionnement et d’expédition). 

Ce secteur est en libre concurrence (ouverture totale du marché) avec une commercialisation des produits sur tous les circuits avec une prédominance des circuits courts

Les entreprises de production s’adressent à une mise en marché très diversifiée : 

  • Vente à d’autres producteurs (en ventes de jeunes plants et de plantes finies), 
  • Vente au détail (en vente directe sur l'exploitation et/ou sur les marchés directement aux particuliers), 
  • Vente aux entreprises de paysage et/ou aux collectivités, 
  • Vente à la distribution spécialisée (fleuristes et jardineries), 
  • Vente à la distribution généraliste (vente aux grandes surfaces alimentaires et de bricolage), 
  • Vente aux grossistes. 35 % des ventes se font au détail. Puis la commercialisation se fait à destination des jardineries (17 %), des collectivités (11%), entreprises du paysage (13%) enfin à destination des fleuristes et grossistes.

Une production engagée dans des démarches innovantes, entre autres :

  • Plusieurs entreprises se sont engagées dans la démarche Plante Bleue, démarche de certification environnementale d’entreprise adaptée au secteur, de l’horticulture ornementale reconnue par le Ministère de l’Agriculture et correspondant dans son niveau 3 à la Haute Valeur Environnementale.
  • La Protection Biologique Intégrée (piégeage, auxiliaires prédateurs, champignons, haies, plantes hôtes, plantes de service etc.) et les bio stimulants en général (mycorrhisation, thé de composts, purins de plantes..) sont les solutions de demain pour la protection des végétaux avec le moins possible de produits phytosanitaires de synthèse en production mais également chez les clients finaux lors des plantations en jardin et potager. 

Lâchers d’auxiliaires prédateurs de thrips sur culture de géranium 

Les grandes  tendances de ce secteur d’activité :

Comme sur le plan national, ce secteur d’activité de la production végétale est globalement en baisse. On enregistre une diminution du nombre d’exploitations, de la surface horticole et du chiffre d’affaire à la production.

Contacts

Contact Chambre d’Agriculture de Haute-Garonne : 

Laurence ESPAGNACQ,
Chargée de mission CDA 31,
MIN, BP 93, 146 avenue des Etats-Unis 31200 Toulouse, 
Téléphone(s): 05.61.47.55.96, 06.74.05.27.49,
Courriel : laurence.espagnacq@remove-this.haute-garonne.chambagri.fr

Autres contacts :

  • FNPHP : 

Marianne DESTAIN  
Coprésidente FNPHP OCCITANIE LES SERRES DE PECARRERE 
15, route du Château d’Eau 31180 SAINT GENIES BELLEVUE 
Courriel : 
pecarrere.marianne@remove-this.orange.fr 

Delphine VERNIER,
Chargée de mission FNPHP OCCITANIE 
Téléphone(s) : 06.72.57.39.04
Courriel : d.vernier@remove-this.fnphp.com

  • ASTREDHOR :

44 rue d'Alésia 75682 PARIS Cedex 14
Téléphone(s) : 01.53.91.45.00 Fax : 01.45.38.56.72
Courriel : info@remove-this.astredhor.fr

  • GIE Fleurs et Plantes du Sud Ouest :

Site Inra - 71 avenue Edouard Bourlaux CS 2003233882 VILLENAVE D'ORNON Cedex Téléphone(s) : 05.56.75.10.91
Fax : 05.56.89.43.69
Courriel : gie.fp.sudouest@remove-this.astredhor.fr